STATISTIQUE VAUD - Statistique en lien avec le coronavirus
Print Image

Statistiques en lien avec le coronavirus


Conjoncture : Le poids du COVID-19 sur l'économie vaudoise
24.06.2020
En l’espace de quelques mois, la pandémie de coronavirus a réussi à balayer toutes les prévisions économiques et a fait plier les économies du monde entier. Après le bras de fer sanitaire, c’est le bras de fer économique qui est entamé.

Note conjoncturelle


Esquisser les contours de l'après COVID-19
En Suisse comme dans le monde les différentes étapes des stratégies de déconfinement se succèdent et l’espace public foisonne de scénarios et d’hypothèses d’après crise. Cette note de veille prospective vise à faire ressortir les incertitudes majeures liées à la crise sanitaire et économique provoquée par le COVID-19 ainsi qu’à esquisser les contours de ses effets potentiels. Elle se base sur des éléments qui ont été recensés dans la littérature prospective internationale.

Accès à la note de veille prospective


Suivi de tous les décès par semaine
Les données provisoires de décès 2020 montrent un pic de surmortalité en mars-avril pour les personnes âgées de 65 ans et plus, avant de redescendre. Ce graphique, actualisé chaque semaine, permet de comparer les décès aux minima et maxima des dix années précédentes. Il s’agit des décès toutes causes confondues.

Graphique et commentaire



Réductions d’horaire de travail
12.05.2020
En Suisse et ailleurs, les autorités ont adopté différentes mesures de confinement et de fermeture d’établissements, afin de freiner la pandémie liée au Covid-19. Malheureusement, cela au prix d’un choc économique qu’il faudra également surmonter. Ainsi depuis fin mars, les premiers indicateurs économiques négatifs se succèdent les uns aux autres.
Particulièrement impressionnante, l’augmentation des recours aux réductions d’horaires de travail (RHT) ou chômage partiel est à la fois un signe tangible de la récession économique en cours et de la réponse publique pour soutenir les entreprises et les emplois.
Fin avril dans le canton de Vaud, ce sont désormais près de 150'000 demandes de préavis qui ont été acceptées. Cela concerne plus d’un tiers (36%) de la main-d’oeuvre vaudoise. A titre de comparaison, le nombre de demandes de RHT est toujours resté en dessous de 1000 depuis 2014. Lors de la crise des subprimes en 2009, le pic des demandes avait atteint 6942 préavis positifs, soit 20 fois moins qu’en ce mois d’avril.

Indicateur en image

 

Entrepreneurs vaudois
Les dernières enquêtes conjoncturelles auprès des entrepreneurs vaudois et suisses rendent compte de l’évolution négative de la marche des affaires, suite à la pandémie de Covid-19. En tant que membre de la Commission Conjoncture vaudoise, Statistique Vaud participe activement à la réalisation de cinq enquêtes conjoncturelles menées par le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l'Ecole polytechnique de Zurich. Ces enquêtes ont pour objectif de dégager les tendances actuelles et futures de la conjoncture dans la plupart des secteurs de l'économie vaudoise, à savoir l’industrie, les services, la construction, l’hôtellerie-restauration et le commerce de détail.
L’évolution de la marche des affaires des entrepreneurs est également reportée dans les indicateurs en image de Statistique Vaud.

Accéder au site de la commission de conjoncture vaudoise et aux indicateurs en image

 

Hôtellerie vaudoise
07.05.2020
Dès le mois de mars, la fermeture des frontières ainsi que les mesures de confinement ont durement touché l’hôtellerie vaudoise. Les hôteliers ont effet enregistré 148'000 nuitées en moins en mars 2020 (-65%). Toutes les régions ont été fortement impactées, à l’image de Montreux-Riviera (-70%), Lausanne (-65%) et les Alpes vaudoises (-59%). Au niveau national, les régions alpines des Grisons (-59%) et du Valais (-61%) s’en sortent moins mal que les régions urbaines de Genève (-69%) et de Bâle (-67%).
Dans le canton, alors que la baisse des nuitées s’est limitée à 57% pour les hôtes indigènes, la fréquentation étrangère a chuté de 73%. Tous les principaux marchés de proximité ont connu le même sort: France (-70%), Belgique (-70%), Allemagne (-80%) et Italie (-78%). Quant aux touristes chinois, moins présents durant la saison hivernale, leur fréquentation s’est effondrée de 88%.

Indicateur mensuel

 

Exportations
27.04.2020
Les exportations vaudoises  baissent nettement lors du premier trimestre 2020. Après une année 2019 en léger recul, le total des exportations des trois premiers mois de l’année atteint 2,9 milliards de francs. Il repasse donc sous la barre des 3 milliards de francs, ce qui n’était plus arrivé depuis 2009. Le recul est imputable à l’effet négatif de la pandémie liée au Covid-19 sur les économies nationale et internationale. Il se chiffre à -13,5% par rapport à la même période de l’année précédente. Une telle régression n’avait plus été atteinte depuis la crise des subprimes en 2009 (-14,4% au deuxième trimestre 2009). Cela contraste avec les exportations suisses qui restent malgré tout sur une dynamique positive mais redimensionnée (+1,4% contre +5,6% un an auparavant).
Bien que le recul en direction de l’UE soit particulièrement élevé (-328 mios, -17,8%), l’Europe reste le principal destinataire des exportations vaudoises (58% du total). Parmi les partenaires, l’Italie (-93 mios,-23,9%), l’Allemagne (-89 mios, -20,1%) et la Chine (-44 mios, -24%) concentrent davantage la baisse des exportations vaudoises.

Accéder aux tableaux et à l'indicateur en image