STATISTIQUE VAUD - PIB vaudois : documentation (concept, données, méthode)
Print Image
Aperçu | Tableaux | Graphiques | Publications | Documentation | Liens-contact

Produit intérieur brut (PIB)

Le concept
Le Produit intérieur brut (PIB) est une mesure de la valeur des biens et services produits dans un pays ou une région, pour autant qu'ils ne soient pas consommés pour produire d'autres biens et services au cours d’une année. Il correspond donc à la somme des valeurs ajoutées créées sur un territoire.
Le PIB est une mesure de la production annuelle et non de la richesse d’un pays ou d’une région. Par exemple, le PIB ne reflète pas les atteintes causées à l'environnement et aux ressources naturelles par les processus de production. Ainsi, une catastrophe naturelle, qui détruit de la richesse, va pourtant contribuer au PIB à travers l'activité de reconstruction générée. Ladite catastrophe a néanmoins un impact négatif par la baisse de la production résultant des dommages causés aux agents économiques.
Par ailleurs, le PIB est une mesure imparfaite car il ne tient pas compte du travail non rémunéré au sein des ménages ou des communautés, ni de la production à mettre au compte de l'économie souterraine. Cette mesure ne tient pas compte du travail sur appel ni du détachement de travailleurs d’une région à l’autre. De plus, elle recourt à des estimations de valeurs non observables (valeurs locatives).

Les données
Le produit intérieur brut (PIB) est une mesure issue de la comptabilité nationale qui est établie au niveau cantonal par l’Office fédéral de la statistique (OFS) avec un décalage de deux ans. En raison de son importance pour les milieux économiques et les décideurs politiques, la Banque cantonale vaudoise, l’Etat de Vaud et la Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie ont mandaté l’institut Créa de l’Université de Lausanne pour estimer le PIB vaudois jusque l’année en cours.
Plus précisément, ces données sont présentées pour l’ensemble de l’économie vaudoise, pour les secteurs primaire, secondaire et tertiaire, ainsi que pour treize branches d’activité (Chimie, Construction, Commerce, etc.).
A ces estimations s’ajoutent des prévisions de croissance du PIB vaudois à un horizon de deux ans. Afin mieux rendre compte de l’évolution conjoncturelle et être comparables dans le temps, ces prévisions sont réalisées hors effets des grandes manifestations sportives internationales (1).
Le PIB vaudois est publié quatre fois par an (responsables de l’économie privée et décideurs politiques disposent ainsi en tout temps de données et de prévisions à jour, afin de pouvoir mieux préparer leurs décisions et piloter leurs projets).

La méthode
L’estimation du PIB vaudois s’obtient après ventilation du PIB helvétique en fonction des emplois cantonaux. Afin de tenir compte de la structure économique de chaque canton, cette ventilation est réalisée au niveau le plus fin possible, à savoir en 46 branches d’activité (2). Toujours pour refléter les différences cantonales, cette ventilation est, en outre, ajustée selon les niveaux des salaires et de qualification des personnes actives. Les valeurs ajoutées ainsi obtenues sont ensuite agrégées pour l’ensemble de l’économie vaudoise, par secteur et par branche d’activité

Vous trouverez plus d’informations relatives à la méthode de calcul et aux sources utilisées en vous rendant sur le site du Créa.

 

1) Plusieurs organisations sportives internationales ont leur siège en dans le canton de Vaud, notamment l’Union européenne des associations de football (UEFA) et le Comité international olympique (CIO). Ces associations sont responsables de grands événements sportifs, dont le Championnat d’Europe de football ainsi que les Jeux olympiques d’été et d’hiver, qui ont lieu chacun tous les quatre ans. Du point de vue des comptes nationaux, une valeur ajoutée associée à ces événements est dès lors imputée au canton de Vaud. Vu l’importance de ces événements sportifs, le PIB vaudois est fortement influencé par le déroulement de l’un de ces événements au cours d’une année. Afin mieux rendre compte de l’évolution conjoncturelle et être comparables dans le temps, ces prévisions sont réalisées hors effets des grandes manifestations sportives internationales.

2) Comme les statistiques utilisées proviennent d’enquêtes par échantillonnage, les PIB cantonaux doivent être considérés comme des estimations et non des résultats exacts.



Mise à jour le 23 janvier 2019