STATISTIQUE VAUD - Agriculture et sylviculture
Print Image
Aperçu | Tableaux | Graphiques | Publications | Documentation | Liens-contact

Définitions


Affectation du sol
Les communes vaudoises disposent d’un plan général d’affectation du sol qui régit l’utilisation de leur territoire. Les informations sont rassemblées et homogénéisées au Service du développement territorial.

Arboriculture
L’arboriculture vaudoise comprend trois types de vergers : les vergers urbains, situés dans les banlieues et les zones villas des villages, qui comportent plus de 300'000 arbres fruitiers ; les vergers traditionnels, peu entretenus, avec moins de 1300 hectares ; les cultures fruitières intensives, avec 697 hectares (dont 78% de pommiers et 7% de poiriers).

Bétail
L’élevage de bovins, de chevaux, de chèvres et de moutons est encouragé par la Confédération et le Canton. Des contributions sont versées par l'Office fédéral de l'agriculture aux organisations d'élevage (fédérations faîtières) pour la gestion du registre des races bovines (herd-book), les épreuves de productivité et diverses autres activités. Par ailleurs, le Service de l'agriculture soutient les concours et marchés-concours cantonaux ainsi que l'activité des syndicats d'élevage vaudois.

Chasse
Comme la plupart des cantons, Vaud ne connaît que le système de chasse à permis. Il existe diverses catégories de permis de chasse dans le canton, dont les deux permis de chasse restreinte suivants:
  • le permis de chasse restreinte des mammifères (animaux mentionnés ci-dessous au chiffre 3, ainsi que le sanglier, le ragondin et le rat musqué; également les oiseaux indiquées ci-dessous au chiffre 8)
  • le permis de chasse restreinte des oiseaux (animaux mentionnés ci-dessous, chiffres 4, 6, 7 et 8).
Les seules espèces dont la chasse est autorisée dans le canton de Vaud sont :
1. le sanglier, à l'exception de la laie suitée, le cerf, le daim, le chevreuil, le bouquetin et le chamois à l'exception de leur femelle suitée;
2. le lièvre, le lièvre variable, le ragondin, le rat musqué, la marmotte;
3. le renard, le blaireau, la fouine, la martre, le chien viverrin, le raton laveur, le chat haret;
4. le grèbe huppé, le cormoran, le canard colvert, les sarcelles d'été et d'hiver, les fuligules milouin et morillon, le garrot à oeil d'or, la foulque macroule;
5. le coq petit tétras-lyre, le coq faisan;
6. la bécasse des bois;
7. le pigeon ramier, la tourterelle turque, le pigeon domestique retourné à l'état sauvage;
8. la corneille noire, la pie, le geai des chênes.

Exploitations agricoles
Sont comptabilisées uniquement les exploitations (agriculture et horticulture) qui satisfont au moins à l’une des normes suivantes  :
  • 1 hectare de surface agricole utile
  • 30 ares de cultures spéciales
  • 10 ares de cultures sous abri
  • 8 truies
  • 80 porcs à l’engrais
  • 80 places pour porcs à l’engrais
  • 300 pièces de volaille.
Ces critères, en vigueur depuis 1996, excluent donc un certain nombre de petites exploitations étaient autrefois comptabilisées. Les statistiques des années antérieures (1975, 1980, 1985 et 1990) ont été adaptées à cette nouvelle définition.

Exploitation agricole à titre principal
Exploitation dont le volume estimé de travail dépasse 1500 heures par année et dont le chef d’exploitation y est occupé à 50% au minimum.
Localisation statistique des exploitations agricoles
Une exploitation agricole est affectée dans son entier à la commune où se trouvent ses bâtiments principaux, même si cela ne correspond pas à la localisation de toutes ses surfaces cultivées.
Main-d’½uvre à plein temps et à temps partiel
L’effectif relevé concerne les personnes âgées de 15 ans et plus; parmi celles-là sont considérées comme travaillant à plein temps les personnes qui consacrent au moins 75% de leur temps de travail à des travaux réalisés dans le cadre de l’exploitation agricole. Les résultats sont comparables à ceux des secteurs secondaire et tertiaire.

Haute tige
Les arbres fruitiers haute tige sont des arbres dont le tronc a une hauteur minimale de 1,6 m (1,2 m pour les arbres de fruits à noyau).

Surface agricole utile
La surface agricole utile (SAU) est la surface utilisée pour la production végétale, à l’exception des estivages et des forêts.

Unité de mesure
1 are = 100 m2 ; 1 hectare (ha) = 100 ares = 10 000 m2
  
Vin clair
Produit qui, contrairement au moût, a déjà connu une première fermentation entraînant une perte de volume de 5% par rapport à la quantité initiale.


Mise à jour le 15 janvier 2020