STATISTIQUE VAUD - Calculateur de salaire : méthodologie
Print Image

Méthodologie - Enquête sur la structure des salaires

Les données sur les salaires mensuels bruts proviennent de l’Enquête suisse sur la structure des salaires (ESS). Cette enquête est effectuée tous les deux ans au mois d'octobre par l'Office fédéral de la statistique (OFS) sur la base d'un questionnaire envoyé aux entreprises. Depuis 2002, l'échantillon a été élargi pour le canton de Vaud, de sorte que des résultats détaillés et représentatifs sont disponibles à l'échelon cantonal.
Cette enquête fournit ainsi non seulement des données sur l'entreprise (activité économique, taille, etc.), mais aussi sur les caractéristiques individuelles des salariés et de leurs postes de travail : formation, position professionnelle, niveau des qualifications requises, etc.

LE SECTEUR PRIVÉ UNIQUEMENT
Pour le secteur public, l'enquête nationale relève des données auprès de l'administration fédérale, des administrations cantonales et des établissements autonomes de droit public.
Les résultats pour le canton de Vaud concernent uniquement le secteur privé.

Salariés pris en compte
L'enquête porte sur les employés des entreprises de toutes les branches des secteurs secondaire et tertiaire, qu'ils travaillent à temps complet ou à temps partiel. Les frontaliers, les saisonniers et les personnes touchées par des réductions d'horaire de travail (chômage partiel) sont inclus dans l'enquête.
Jusqu’en 2010, l'enquête ne prenait pas en compte les personnes en apprentissage, les stagiaires, les personnes salariées travaillant à domicile, les personnes rémunérées uniquement à la commission, celles dont les activités professionnelles se déroulent en majeure partie à l'étranger et les personnes touchant un salaire réduit par rapport à leur degré d'activité (p. ex. SUVA, AI etc.).

Le salaire brut
Etant donné que les cotisations sociales à la charge du salarié ne sont pas déduites, il s'agit du salaire brut.
Ne sont pas pris en compte des éléments tels que droit aux vacances, possibilité de formation, prestations de la caisse de pension, autres avantages, etc.

La standardisation à 40 heures
Les montants relevés sont convertis en salaires mensuels standardisés, c'est-à-dire qu'ils sont recalculés sur la base d'un équivalent plein temps de 4,33 semaines de 40 heures hebdomadaires. Cette façon de procéder permet de comparer les niveaux des salaires indépendamment du nombre d'heures de travail effectuées.

Les quantiles
Les salaires mentionnés représentent les trois quartiles :
  • Q1 ou premier quartile : c'est la limite qui sépare des autres les 25% des salariés avec les rémunérations les plus basses.
  • Q2 ou médiane : elle correspond à la valeur pour laquelle la moitié des observations lui est supérieure, l'autre moitié inférieure et partage donc les salariés en deux groupes de taille égale. Par comparaison avec la moyenne arithmétique, la médiane permet de réduire l'effet des valeurs extrêmes, en particulier des salaires élevés, raison pour laquelle elle lui est préférée. Par conséquent, la médiane est l'indicateur de référence pour situer le niveau général des salaires.
  • Q3 ou troisième quartile : c'est la limite inférieure qui sépare des autres les 25% des salariés avec les rémunérations les plus élevées.
Les salariés vaudois
Le canton de travail des salariés correspond à celui où travaille la majorité des employés de l'entreprise. Une entreprise est ainsi affectée à un seul canton. Par conséquent, dans certains cas, des salariés compris dans les résultats du canton de Vaud peuvent ne pas y travailler et vice-versa.


Pour calculer une estimation de votre salaire, cliquez sur calculateur de salaire en ligne.


Mise à jour le 28 avril 2017