STATISTIQUE VAUD - Communication statistique - N° 13 : Structure et évolution de l’emploi dans les branches de l’économie vaudoise
Print Image

  Référence Description Date d'édition Prix CHF
Cliquez pour ajouter l'article au caddy 0983 Communication statistique - N° 13 : Structure et évolution de l’emploi dans les branches de l’économie vaudoise 02.10.2007 12.00

CS13

Communication statistique Vaud – N°13

Structure et évolution de l’emploi dans les branches de l’économie vaudoise

Résultats du Recensement fédéral des entreprises 2005


Au dernier recensement fédéral des entreprises de 2005, le canton de Vaud affiche 312'000 emplois. Par rapport au recensement précédent de 2001, le canton a gagné près de 4900 postes de travail, soit 1,6%. Cette progression apparaît cependant très différenciée selon les trois secteurs et les différentes branches d’activités. Treizième publication du SCRIS dans sa série thématique Communication statistique, «Structure et évolution de l’emploi dans les branches de l’économie vaudoise» dresse un panorama complet de l’évolution du monde du travail dans le canton entre 2001 et 2005.

L’Agriculture et le reste du secteur primaire accusent une baisse structurelle et permanente du nombre d’emplois qui représentent moins de 6% des postes de travail du canton en 2005. C’est le cas également du secteur industriel ou secondaire qui a perdu 1650 postes de travail depuis 2001 pour passer en 2005 sous la barre de 20% des emplois vaudois.
Ce secteur présente toutefois une évolution différenciée selon les branches: la Construction affiche une progression de 2000 emplois de 2001 à 2005, tandis que les branches industrielles enregistrent dans le même temps un recul global de 3650 postes de travail. Les indicateurs plus récents montrent toutefois une reprise à la hausse des emplois dans le secteur secondaire.

La tertiarisation de l’économie vaudoise se poursuit: ce secteur qui regroupe le Commerce et les Services a gagné 8750 postes de travail depuis 2001 et représente en 2005 près de 75% des emplois du canton.
Dans le tertiaire également, l’évolution de l’emploi est fortement contrastée selon les branches d’activités.
La Santé et action sociale gagne 3900 emplois en quatre ans, l’Immobilier et services aux entreprises 3700, l’Enseignement près de 2900. A l’opposé, les Transports et communications, les Activités financières et assurances, l’Hôtellerie et restauration, ainsi que le Commerce enregistrent un bilan négatif.

En outre, «Structure et évolution de l’emploi dans les branches de l’économie vaudoise» analyse l’évolution des emplois féminins, qui sont désormais majoritaires dans le secteur tertiaire vaudois, ainsi que des emplois à temps partiel et des postes de travail occupés par des étrangers.