STATISTIQUE VAUD - Communication statistique - Nos 8-9 : La population étrangère dans le canton de Vaud : de l'après-guerre aux Accords bilatéraux
Print Image

  Référence Description Date d'édition Prix CHF
Cliquez pour ajouter l'article au caddy 0990 Communication statistique - Nos 8-9 : La population étrangère dans le canton de Vaud : de l'après-guerre aux Accords bilatéraux 01.02.2006 21.00

CS08-09

Communication statistique Vaud – Nos 8-9

La population étrangère dans le canton de Vaud

De l’après-guerre aux accords bilatéraux


Le thème des étrangers figure de manière récurrente au c½ur du débat politique, économique et social dans notre pays. Au plan cantonal, il suscite également de nombreuses interrogations. En matière statistique, le SCRIS mesure ces préoccupations à l’aune des fréquentes demandes d’information enregistrées. C’est pourquoi nous avons choisi de faire le point pour la première fois sur ce sujet à l’aide de toutes les sources statistiques disponibles.

Le début de l’année 2006 s’avère de plus être un moment opportun pour publier une étude statistique d’envergure sur les étrangers dans le canton de Vaud. Il coïncide en effet avec la prochaine échéance électorale communale à laquelle sont conviés, pour la première fois dans tout le canton, les étrangers établis de longue date, marquant ainsi un tournant historique dans leur politique d’intégration. Ce changement majeur apporté par la nouvelle Constitution vaudoise a relancé l’intérêt du thème des étrangers. Qui sont-ils ? Le groupe des «étrangers» constitue-t-il encore une catégorie homogène ? Quelles caractéristiques les distinguent des Suisses ? Face à ces questions, il nous est apparu intéressant de dresser le portrait socio-démographique récent des étrangers.

Par ailleurs, plus de trois années se sont écoulées depuis l’entrée en vigueur des Accords bilatéraux, qui constituent une étape cruciale dans la politique migratoire suisse avec leur volet sur la libre circulation des personnes. Le besoin d’établir un premier bilan sur les conséquences de ces accords en matière de migration s’est également fait sentir. Les effets des Accords bilatéraux s’inscrivant dans une perspective historique globale, il nous a semblé utile de rappeler les étapes principales de l’évolution de la population du canton de Vaud et du rôle joué par les étrangers. En effet, depuis plus de cinquante ans, le canton compte une proportion d’étrangers résidants et actifs supérieure à la moyenne suisse. Il a paru également important de mettre en lumière et d’analyser les particularités qui distinguent le canton du reste du pays.

La présente publication constitue un ouvrage de référence, à même de fournir des points de repère dans le cadre des débats sur la question des étrangers. Elle s’adresse à un large public, des chercheurs aux décideurs, ainsi qu’à toute personne s’intéressant de près ou de loin à cette thématique. Seule ombre au panorama statistique qui se veut le plus exhaustif possible, l’analyse de la population clandestine, qui, par définition, échappe à la statistique officielle, n’est pas traitée dans cet ouvrage.

La publication est constituée de 16 chapitres et se divise en deux parties distinctes. La première partie aborde l’évolution historique de la population résidante étrangère et ses caractéristiques structurelles actuelles. La seconde partie est consacrée à la population active; elle s’intéresse également à la problématique du chômage et de la précarité.